l’E3 d’ésprit

Je suis un grand réveur. Chaque année, je suis l’E3 comme la grand messe. Je m’arrange pour mater toutes les conférences et j’en ressors un petit peu plus déçu chaque année. Et pourtant l’année d’après j’espère que les choses vont être mieux avec des annonces encore plus grosses et encore plein de surprises (je garde en mémoire tendrement l’annonce de la Gamecube avec le trailer annonçant une déferlante de jeux qui m’avait totalement happé à l’époque). Mais cette année j’étais encore plus préparé que d’habitude. j’avais posé mes RTT, acheté les chips, préparé mon bingo et  j’étais prêt à écouter attentivement la totalité des conférences en espérant que les paris les plus fous vont se réaliser.

 

I’m a believer

Et de l’espoir j’en avais pour quasiment chacune des conférences.

J’attendais la conférence Electronics Arts pour qu’il nous dévoile un nouvel RPG fait par les créateurs de Star Wars Knight Of The Old Republic (j’avais même brûlé quelques cierges pour que ce soit KOTOR 3).

J’attendais la conférence de Microsoft pour… nan difficile à dire que j’en attendais quoique ce soit en fait.

J’attendais la conférence de Bethesda pour un Fallout 4 façon New Vegas : même moteur de jeu mais avec une vraie liberté scénaristique développé par Obsidian. J’attendais la conférence Devolver Digital pour un troisième Hotline Miami survolté, fouré d’une BO d’anthologie comme les deux premiers.

Le Nintendo Direct, pour moi, devait être celui de la déferlante des jeux Switch : un petit F-Zero, des images de Pokémon Switch, des nouvelles d’un DLC pack pour Mario Kart,…

Je voulais des nouvelles du dernier né d’Hideo Kojima, Death Stranding ; qu’il me fasse encore plus bander que l’année dernière (c’est dire à quel point je suis un grand réveur).

J’espérais même qu’Ubisoft nous balance un Beyond Good And Evil 2… nan je déconne, faut pas trop en demander non plus.

 

Welcome to the desert of the real

Et pourtant, jour après jour, conférences après conférences, ces espoirs se sont fait exterminer un à un.

Commençons par le début, avec cette conférences EA habituellement détestée par tous. Au programme : du sport, du sport, du pseudo indé et une présentation de Star Wars Battlefront 2 qui a beaucoup trop duré à mon goût. Ah et on apprend à travers un teaser que le prochain jeu de Bioware est tout sauf un Star Wars Knight Of The OId Republic 3. Première déception. Mais on nous donne rendez-vous à la conférence Microsoft pour en savoir plus. Je n’attendais rien de la conférence Microsoft, finalement nous allons projeter un petit espoir dans ce Anthem dont seul le nom a été révélé.

 

C’est donc le lendemain, dimanche, à 23 heures, que nous nous sommes réunis pour regarder cette conférence PC / Xbox One X. Au programme, du jeu, la console 4K la plus puissante du marché, du jeu, les bienfait de la 4K, du jeu et on vous a parlé de la 4K ? Au final que dire de cette 4K et de ces jeux présentés ? Absolument rien ne m’a marqué pendant cette conférence, on nous annonce du jeu générique à souhait et on nous parle de la 4K à travers de jeux qui n’en ont pas besoin ( MineCraft avec encore plus de pixels demeure Minecraft, point barre). Mais on nous tient une carotte Anthem afin de regarder la conférence jusqu’au bout. Et cette carotte se métamorphose finalement en désillusion une fois de plus : Bioware ne sait plus faire du RPG.On nous annonce donc un TPS dans un univers à la Destiny (même si Babar y voit une suite spirituelle à Xenoblade Chronicles X, du coup il saute partout en voyant les images). Rien de bien folichon en somme.

 

La troisième conférence m’ayant vraiment fait revenir à la réalité fut celle de Devolver Digital, vous savez cette conférence qui pour certains sonne comme une superbe parodie maîtrisée faisant même crier certains “Les génies !”. Pour moi cette conférences sans aucune annonce à l’humour gras s’est perdue dans son propre rôle et me fait plus penser à cet oncle lourdingue sentant fort l’alcool qui a essayé de vous faire rire au début d’un repas de famille mais qui continue pendant tout le repas de vous varié cette même blague “Roland…culé hein mouahaha”.

 

lueur d’espoir ou dernière cendre ?

Ce qui nous emmène donc à lundi matin, beaucoup trop tôt pour ne pas regretter de s’être levé et limite avoir pris des jours de congès pour ce salon sans saveur et pratiquement sans rêve réalisé.

Après toutes ces conférences, trop peu de jeux annoncés, et forcément pas assez sur Switch.

Sur tous mes espoirs un seul s’est concrétisé et c’est celui que j’attendais le moins : Beyond Good And Evil 2 a été annoncé. Et c’est peut là l’ironie de cet E3.

Des jeux ont été annoncé, d’autres ont été confirmé mais c’est bel et bien les jeux que j’attendais le moins qui m’ont le plus marqué (bon bien sùr en dehors de Mario Odyssey qui me hype au plus haut point).

Je n’attendais absolument pas de nouveau jeu de la part d’ArkSys, et c’est bel et bien un Dragon Ball Z Fighters de toute beautée qui est venue me ceuillir à la conférence Microsoft.

Je n’attendais pas non plus le remake de Shadow of colossus et un nouveau Monster Hunter de toute beautée lors de la conférence Sony.

J’en attendais encore moins d’être agréablement surpris par Mario + Lapins Crétins Kingdom Battle. Et malgré toute ma mauvaise foi, je n’arrive pas à le détester.

Au final que penser de cet E3 ? Beaucoup trop peu de nouveautés intéressantes et des conférences d’un ennui mortel, je vous l’accorde. Mais aussi quelques surprises pour me consoler. Paradoxalement, cette année 2017 est tout de même exceptionnelle. c’est quand même l’année où on aura eu droit à un nouveau Zelda, un nouveau Persona, une vague de jeux de baston (Injustice 2, Tekken 7, Guilty Gear Xrd rev2…) et une deferlantes d’excellent titres qui me font envie ( Nioh et Nier automata c’est à vous que je penses !). Alors au fond, l’E3 peut continuer à être mauvais, tant que les jeux sont bons, on en redemande. Vous ai-je dis que j’étais un grand réveur ?

 


Warning: Missing argument 1 for cwppos_show_review(), called in /homepages/33/d652191068/htdocs/clickandbuilds/BesideGames/wp-content/themes/flat/content-single.php on line 39 and defined in /homepages/33/d652191068/htdocs/clickandbuilds/BesideGames/wp-content/plugins/wp-product-review/includes/legacy.php on line 18